Mon tableau de bord Immobilier (3/3) : le taux de rotation des locataires

Mon tableau de bord de suivi de mes investissements immobiliers m’est utile aussi bien pour améliorer la gestion de mon parc, que pour adapter ma façon de choisir mes futures décisions d’investissement. Illustration avec le 3ème et dernier indicateur : le taux de rotation des locataires.

Résumé de la vidéo :

Le 3ème et dernier indicateur de suivi est le taux de rotation des locataires. En effet, le départ d’un ancien locataire (état des lieux de sortie), et la mise en place d’un nouveau (annonce, visite, EDL d’entrée) est un aspect non-passif de la gestion immobilière. Certes, contrairement aux problèmes imprévus (voir le 2nd indicateur du tableau de bord : le  Pareto des problème locatifs), cela peut être anticipé.

Néanmoins :

  • Si vous assurez vous même la gestion de vos biens, il faudra que vous soyez « dans le coin » à ce moment-là.
  • Si vous déléguez la gestion, chaque changement de locataire vous engendra un coût de mise en place d’un nouveau locataire et établissement de bail, qui vous sera facturé par l’agence…

…D’où l’intérêt de minimiser ce taux de rotation afin que vos locataires restent la durée maximale possible dans vos biens.

Avant d’agir (minimiser), il faut surveiller, et comprendre les causes, d’où l’intérêt de ce 3ème indicateur du tableau de bord.

Le graphique du taux de rotation distingué entre nu et meublé dans mon parc.

Ici, le constat rejoint l’intuition : le taux de rotation est supérieur dans les logements meublés que dans les logements nus.

Le graphique du taux de rotation distingué par taille de biens dans mon parc.

Ici, l’intuition est contrecarrée : la maison T5 a un taux de rotation plus important (avec 10 ans de retour d’expérience) que mes T2. En comparant les populations intéressés d’une part par la maison T5, et par les T2 d’autre part, on arrive néanmoins à trouver une explication rationnelle :

  • La maison est surtout occupée par des familles qui cherchent à faire construire « en attendant ». Le temps de trouver un terrain, etc; et de faire aboutir leur projet, il s’écoule en général deux années.
  • Les T2 sont majoritairement occupés par de jeunes actifs célibataires, souvent en tout début de carrière. Il s’écoule 3 ans en moyenne avant que leur situation évolue (changement de ville, mise en couple, etc.)

Les livres de Julien Delagrandanne :



 


One thought on “Mon tableau de bord Immobilier (3/3) : le taux de rotation des locataires

  1. Jérome

    Personnellement, je loue désormais uniquement des studios. Meublé ou vide, le taux de rotation est identique. Mais attention, même s’ils sont adressés à une clientèle étudiante, je peux avoir des studios qui sont occupés pendant plusieurs années car c’est la durée de leurs études. Par exemple, un de mes locataires est là depuis 5 ans et la location est en cours.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.