Et si la diversification n’était pas toujours de raison ?

« Je pourrais améliorer votre performance ultime d’investisseur en vous donnant une carte avec 20 cases à poinçonner – représentant tous les investissements que vous pouvez faire dans votre vie entière. Et une fois que toutes les cases seraient poinçonnées, vous ne pourriez plus faire d’autres investissements du tout. En vertu de ces règles, vous seriez vraiment obligé de réfléchir à ce que vous faites, et vous seriez obligé de vous concentrer sur ce à quoi vous avez vraiment réfléchi et travaillé. Au final, vous feriez beaucoup mieux.», Warren Buffett

Comme vous pouvez le constater ci-dessus, Warren Buffett est lui-même très loin de préconiser une stratégie consistant à « jeter un peu d’argent ici et un peu là pour voir ce qui va se passer.»

oeufs

Cette possibilité de concentrer son portefeuille sur ses meilleures idées est d’ailleurs un avantage qu’ont les investisseurs particuliers expérimentés sur les gérants de fonds. En effet, ces derniers sont soumis à de nombreuses obligations réglementaires, qui les contraignent à diversifier à outrance, avec des impératifs tels que par exemple : actif du fonds réparti sur minimum 40 lignes, chaque ligne de portefeuille qui ne doit jamais dépasser 5% de l’actif total du fonds etc.

Si cette possibilité de forte concentration est un avantage énorme pour l’investisseur particulier expérimenté qui sait l’utiliser à bon escient, elle reste néanmoins une arme à double tranchant.

En effet, utilisée trop tôt dans sa vie d’investisseur, avant d’avoir cumulé suffisamment de connaissances et d’expérience, elle pourrait se révéler catastrophique : se limiter à ses meilleures idées judicieusement étudiées aidera l’investisseur expérimenté à surperformer le marché, se concentrer sur quelques idées mal choisies (même s’il pense le contraire) pourra ruiner l’investisseur trop novice.

Et c’est d’ailleurs sans aucun doute pour cela que les avertissements et autres mentions légales des documents financiers prônent toujours la diversification, car elles visent en premier lieu la protection des investisseurs grand public.

Gardez en mémoire ce concept de la carte de transport à 20 poinçons de Buffett. Vous dire que vous aurez 20 grandes décisions d’investissement à prendre dans votre vie et pas plus, n’est peut-être pas une si mauvaise idée…

pf3

Cette concentration, on se tourne naturellement vers elle quand on procède à des investissements immobilier physiques. En effet, du fait du prix des biens immobiliers, on peut difficilement investir pour moins de 30 k€ (cas d’un studio en province). Et même si souvent l’apport n’est pas à cette hauteur-là du fait d’un emprunt souscrit, c’est bien sur le montant total qu’on s’engage quand on contractualise un nouveau bien.

Ainsi, un investisseur en bourse expérimenté, et qui dispose de moyens conséquents, devrait être capable d’investir au moins l’équivalent du prix de ce studio provincial sur une seule entreprise, plutôt que de tendre vers un portefeuille à 30 lignes équipondérées.

Cela traduirait d’ailleurs très bien dans la pratique un concept évoqué avec insistance dans Investir en bourse : styles gagnants, styles perdants, i.e celui de voir et considérer son portefeuille boursier comme une holding personnelle de prises de participations dans des entreprises.

Par exemple, loin des recommandations grand public de diversification, passons le cas de mon propre portefeuille boursier personnel à la loupe :

  • Nombre de lignes : 16
  • Poids de la 1er ligne : 25%
  • Poids des 5 premières lignes : 67%
  • Poids des 10 premières lignes : 87%

Si le nombre de lignes citées pourrait correspondre à un portefeuille plutôt diversifié, les 3 autres items soulignent bien un portefeuille concentré, avec notamment 5 entreprises qui pèsent à elles seules les deux tiers du portefeuille.

L’oncle Warren Buffett a ouvert cet article par une citation, donc on va le laisser le refermer par une autre qui résume l’idée exprimée ici de la façon la plus concise possible :

« La diversification peut préserver la richesse, mais la concentration construit la richesse », Warren Buffett.

Cette citation résumé d’ailleurs tellement bien les choses, qu’on peut lui prêter l’inclusion en son sein de la question du biais du survivant dont on discute dans les commentaires ci-dessous.

Et si la diversification n’était pas toujours de raison ?
Notez cet article


5 thoughts on “Et si la diversification n’était pas toujours de raison ?

  1. Tanguy
    Hello Julien,

    merci pour cette citation de Buffett, je ne la connaissais mais je la trouve très vrai. Et effectivement l’expérience peut vraiment aider à bien choisir ses investissements. Dans mon cas, je vois vraiment la différence entre l’époque ou je choisissais les actions sans le début d’une analyse fondamentale. Ce qui est important c’est d’avoir une thèse. Comme disais Peter Lynch, la plupart des gens ne savent pas quoi répondre lorsqu’on leur demande pourquoi ils ont acheté telle ou telle action. Ou alors ils finissent par dire « Parce que je pense qu’elle va monter ».

    Un conseil que l’on peut donner est d’y aller progressivement. Par exemple j’ai acheté 5 maisons aux USA mais j’ai étalé mes achats entre 2011 et 2014. Pourquoi? parce que cela permettait de vérifier que la thèse était valide. Pour moi c’est pareil pour les actions. Tant que votre thèse est valable, vous pouvez renforcer progressivement votre position et à l’inverse la réduire si les perspectives s’assombrissent…
    Donc oui être concentré peut etre une bonne chose et une façon de faire est d’y aller progressivement sur plusieurs mois ou années.

    Tanguy

    Répondre
  2. alain
    Bonjour Julien, merci pour cet article. Je suis 100% d’accord avec toi mais je viens de me rendre compte que mon portefeuille que je pensais concentré, n’ai finalement pas autant que je le pensais. Je vais de ce pas, renforcer mes 5 meilleurs convictions du moment, pour finir l’année avec plus de concentration. j’ai une vingtaine de ligne mais elles sont plutot entre 4 et 8% avec seulement une ligne à plus de 10%.
    Répondre
  3. l'gevingey
    attention Alain, il ne faut pas concentrer dans l’espoir d’améliorer la performance!
    la diversification est très utile/nécessaire pour se protéger de l’ignorance. ce n’est pas une affaire de conviction (intuition) mais de connaissance du dossier.
    j’aimerai être de niveau ultime pour tout mettre sur un seul titre le plus sûr et prometteur à la fois et n’avoir que celui-ci à suivre. mais ça n’est pas le cas.
    primo non nocere, alors ma plus grosse participation est à l’heure actuelle de 20%.

    disons que dans une certaine incertitude factuelle, il faut garder à l’esprit qu’une perte doit pouvoir être compensée par un minimum d’autres lignes. plus on a d’incertitudes, plus il faut prévoir de lignes compensatrices, jusqu’à équipondérer à 30 lignes dans le pire des cas (ce qui statistiquement permettrait de suivre le marché en le reproduisant plus ou moins).

    Répondre
  4. Julien DelagrandanneJulien Delagrandanne Poster auteur
    Un graphique qui éclaire cette problématique d’une autre façon. Parme les investisseurs célèbres, ceux qui ont eu les rendements les plus importants étaient des adeptes de la concentration, mais aucun n’a tenu plus de 20 ans. Ceux qui ont des surperformances sur plus de 20 ans sont plutôt des adeptes de la diversification, même si leurs rendements sont moins bons (mais surperformant quand même).

    Diversification contre concentration

    L’influence de Nassim Taleb commande alors ensuite de se demander s’il n’y a pas un biais dans le mythe de la concentration : n’y a-t-il pas beaucoup d’autres investisseurs concentrés dont on a jamais entendu parler parce que leur performance n’a pas été au rendez-vous. Berné par le hasard ou pas à votre avis ?
    Répondre
  5. Ou Investir

    Merci pour larticle.
    Ça me donne une autre percpective sur la diversification.

    Quel son tes meilleurs rendement et choisi tu les actions toi meme ou suis tu dautre investisseurs

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *