Peut-on améliorer son bonheur ressenti (1/3) ? Les émotions positives (petite pensée de juin)

Une première façon d’augmenter son bonheur ressenti passe par la recherche des émotions positives. Vous trouverez dans cet article une liste d’émotions positives, première voie pour trouver le bonheur.

 

Puisque la petite pensée de mai « Argent et bonheur » fait la transition, nous allons enchaîner sur une série de méditations sur le bonheur. Elles seront décomposées en 3 parties, ce qui me permettra de faire moins long que pour la pensée de mai

La sensation de bonheur que nous ressentons peut-elle se travailler pour être augmentée ?

Psychologie positive et étude du bonheur.

Cette question, c’est le domaine de recherche de la psychologie positive. Tout d’abord, attention : la psychologie positive est trop souvent confondue avec la pensée positive qui est quant à elle une sorte de méthode Coué utilisant par exemple la répétition de phrases optimistes et restant qqch d’à mon sens relativement superficiel.

La psychologie positive n’est pas du tout cela : c’est un courant récent de la psychologie datant du début des années 2000 et notamment des travaux de psychologues comme Martin Seligman ou Mihaly Csikszentmihalyi. Il s’agit donc de recherches académiques rigoureuses (et donc reproductibles) menées par des universitaires et des praticiens chevronnés ayant passé des années à traiter des patients atteints de pathologies psychologiques.

Ainsi, plutôt que de chercher s’il y avait un dénominateur commun aux gens qui allaient mal, Martin Seligman a voulu savoir s’il y avait un dénominateur commun aux gens qui allaient bien. Il en est alors venu à considérer que la psychologie devait être autant concernée par les forces que par les faiblesses des individus, devait autant rechercher à développer les talents qu’à réparer les dégâts. C’est ainsi, en se demandant comment améliorer les vies normales, que Martin Seligman a jeté les bases de la psychologie positive.

Bisounours du Bonheur

Les 3 composantes pour améliorer son bonheur ressenti.

Les conclusions montrent que le bonheur et le sentiment de bien-être (éléments intangibles assez difficiles à définir) peuvent être améliorés par la combinaison de 3 éléments :

– 1. Les émotions positives (la vie plaisante)
– 2. La pratique d’états de flux (la vie engagée)
– 3. Le sens (la vie ayant du sens)

Les émotions positives.

Nous allons pour cette pensée de juin nous concentrer sur le premier item (l’état de flux et le sens feront l’objet des 2 prochaines pensées su mois), et voir 18 façons par lesquelles vous pouvez vous créer des émotions positives avec cette liste :

– 1. Vivre dans l’instant!
La recherche montre que se concentrer sur ce que vous faites améliore votre bien-être mental.

2. Chantez! Selon les recherches, le chant peut relâcher la tension, et vous dynamiser.

3. Les câlins ! La recherche montre que l’affection physique peut réduire le stress et aider les gens à se sentir plus en sécurité.

4. Tenez un journal de gratitude. La recherche montre qu’écrire les choses pour lesquelles nous sommes reconnaissants nous rend plus heureux.

5. Planifier des vacances ! La recherche montre que l’anticipation d’un prochain voyage peut stimuler votre bonheur jusqu’à 8 semaines avant votre départ.

6. Faire de l’Exercice ! La recherche montre que l’exercice peut améliorer l’image de votre corps, vous aider à vous détendre, et à vous sentir plus heureux… et ceci se ressent dès que l’exercice dépasse une durée de 7 minutes…

7. Rire ! La recherche montre que le rire peut aider à réduire l’anxiété, à soulager le stress et améliorer votre humeur.

8. Passez du temps avec vos proches. La recherche montre que cela peut améliorer votre bien-être psychologique.

9. Allez dehors ! La recherche montre que passer du temps à l’extérieur par beau temps stimule votre humeur et votre cerveau.

10. Faites une sieste! La recherche montre que les siestes peuvent augmenter la vigilance, accroître la créativité, et améliorer l’humeur.

11. Méditer. La recherche montre que la méditation augmente les émotions positives, renforce la résilience, et diminue le stress.

12. Faire preuve de bienveillance. La recherche montre que la bienveillance augmente les émotions positives, la joie, l’optimisme et le bonheur.

13. Jouez avec un animal. La recherche montre que passer du temps avec les animaux de compagnie augmente le plaisir, le bonheur et le bien-être.

14. Partez pour une promenade! La recherche montre 20 minutes de marche peuvent libérer des endorphines et d’augmenter votre sensation de bonheur ressenti.

– 15. Jouez! La recherche montre que les activités ludiques augmentent la créativité, améliorent les relations, et stimulent le bonheur.

– 16. Faire un don à un organisme de bienfaisance. La recherche montre que « les centres du plaisir » du cerveau sont activés par des dons.

– 17. Ecoutez de la musique que vous aimez ! Selon les recherches, la musique aide à améliorer les performances cognitives et à réduire le stress.

– 18. Lire. La recherche montre que la lecture peut aider à vous détendre, garder votre cerveau alerte, et améliorer votre humeur.

Peut-on améliorer son bonheur ressenti (1/3) ? Les émotions positives (petite pensée de juin)
Notez cet article


2 thoughts on “Peut-on améliorer son bonheur ressenti (1/3) ? Les émotions positives (petite pensée de juin)

  1. Amélie
    Belle thématique. Mais une question se pose en amont : est-ce que chercher à améliorer son bonheur ne tend pas vers une détérioration de celui-ci ? Pourquoi améliorer son bonheur ? Vouloir toujours plus, penser que l’on peut être encore mieux tend, selon moi, vers un sentiment d’insatisfaction. Sinon, j’ai beaucoup aimé la distinction entre la psychologie et la pensée positive 🙂
    Répondre
  2. Julien DelagrandanneJulien Delagrandanne Poster auteur
    Hum, question compliquée… Pour ma part, j’aurais tendance à me poser la question plus simplement, i.e sous la forme « est-ce que ça marche ? ».

    Et de façon surprenante, je vais répondre que ça ne marche pas…En effet, si on essaie de s’employer à être plus heureux juste pour être plus heureux, eh bien ça ne fonctionnera pas. Le bonheur est un sous-produit : on y arrive indirectement, en produisant qqch d’utile ou de beau, ou en rendant qqn d’autre heureux, quand nos aspirations se réalisant ou que l’on est optimiste sur le futur, quand on développe nos capacités ou que l’on aide les autres à développer les leur etc.

    En résumé, on peut améliorer son bonheur ressenti quand le bonheur n’est pas le but en lui-même… Et cette série de 3 articles sur les prochaines pensées du mois sera plutôt à lire dans ce sens : non pas comme quête du bonheur pour lui-même, mais comme une liste des choses signifiantes ou d’activités qui feront ressentir un bonheur amélioré comme « sous-produit »/ »conséquence »…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *