Quand vendre une action ?

A quel moment doit-on décider de vendre une action et sur la base de quels critères ? S’il existe de nombreuses méthodes, plus ou moins bonnes, pour savoir quand acheter une action, les investisseurs en bourse sont souvent beaucoup plus perdus quand ils se demandent quand vendre une action. 

En fait pour savoir quand vendre une action, il faut en pratique répondre à la question pour quelle raison vendre une action… C’est en effet en répondant à cette dernière question que l’on déterminera en général le meilleur moment pour la vendre.

Vendre une action juste parce qu’elle a monté pour sécuriser la plus-value ?

Raisonner comme cela est trop simpliste et conduit au risque identifié par Peter Lynch qui souligne que « vous n’améliorerez pas vos résultats en arrachant les fleurs et en arrosant les mauvaises herbes. »

Les 3 raisons de vendre applicables à tous types d’actions.

Sans affiner par type d’action, et en supposant que l’on a initialement acheté cette action en adoptant un style gagnant d’investissement en bourse, il est légitime de vendre :

  • 1. Soit quand des faits tangibles ou événements non prévus à l’origine remettent en cause la thèse initiale.
  • 2. Soit quand le cours de bourse atteint et dépasse notre estimé de valeur intrinsèque.
  • 3. Soit quand une nouvelle opportunité nettement supérieure en termes de delta « Valeur intrinsèque – Prix » se présente (et donc supérieure en termes de rendement potentiel et de marge de sécurité) :
    • a) Soit parce que cette dernière n’avait pas été identifiée au moment de notre achat.
    • b) Soit parce que le cours de l’action initialement acheté a monté rapidement, toutefois sans atteindre sa valeur intrinsèque, le temps de retour ayant dépassé nos attentes et le rendement potentiel résiduel étant trop faible (eu égard à une marge de sécurité par rapport au cours s’étant de facto réduite)

« Dans neuf cas sur dix, je vends si la société 380 a une meilleure histoire que la société 212, et surtout si la suite de l’histoire commence à être étrange. Si vous savez pourquoi vous avez acheté une action à l’origine, vous aurez systématiquement une meilleure idée du moment auquel lui dire au revoir. », Peter Lynch

Affiner le bon moment pour vendre en fonction des catégories d’actions ?

Les principes ci-dessus pour déterminer quand il est temps de vendre une action s’appliquent en général à tous les cas. Si on voulait affiner, on pourrait néanmoins ajouter les spécificités suivantes pour déterminer le meilleur moment pour vendre une action :

  • Que les piliers et valeurs de croissance lente donnent souvent lieu au remplacement de l’une d’elle par une autre dont la valorisation par le marché est moindre.
  • Que pour les cycliques, il faudrait vendre l’action à la fin du cycle (mais comment identifier celle-ci ?)
  • Que pour les situations de redressement, il faudrait vendre l’action une fois que le redressement a assez avancé pour que l’entreprise ne soit plus perçue par le marché comme une entreprise en redressement, mais plutôt comme une entreprise dont le redressement a réussi.
  • Que le risque de vendre une action trop tôt est le plus prégnant sur les entreprises à forte croissance. Comme le dit Lynch, on risque de couper une belle fleur alors que sa croissance est loin d’être épuisée (encore de nombreux marché à conquérir) et/ou que le marché va valoriser cette croissance exagérément.

Voir le livre

 

Quand vendre une action ?
Notez cet article


One thought on “Quand vendre une action ?

  1. Tom

    Bonsoir, vraiment très intéressant ce sujet, moi je considère qu’une belle entreprise peux monter jusqu’au ciel, le potentiel de hausse peut être potentiellement illimité alors que finalement la baisse a forcément une limite …..

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *