Pourquoi un investisseur devrait-il être heureux de ses ex-mauvais investissements ? Car il est plus riche de ses moins-values !

investisseur heureux ou malheureux ?

Investisseur heureux ou investisseur malheureux ? L’investisseur ne devrait-il pas être heureux d’avoir fait dans le passé de mauvais investissements ? Sous ce titre un peu provocateur, je veux aujourd’hui évoquer avec vous la comptabilisation des impôts différés dans la valorisation d’un portefeuille.   Valorisation d’un portefeuille d’actions tenant compte des impôts futurs. Nous avons … Lire plus

Les nouveautés en fiscalité immobilière 2019

changement imposition immobilier locatif 2019

Les débuts d’année donnent souvent lieux à quelques changements en matière de fiscalité : nouvelles lois, évolution à la marge d’anciennes lois, etc. L’année 2019 ne fait pas exception avec quelques nouveautés en matière de fiscalité immobilière, notamment pour vos investissements immobiliers locatifs.   Résumé de la vidéo sur les changements en fiscalité immobilière pour … Lire plus

Comment s’applique le déficit foncier avec l’année blanche créée par le prélèvement à la source ?

Les déficits fonciers des travaux effectués en 2018 seront-ils perdus à cause de l’instauration de l’année blanche fiscale ? Doit-on différer ou décaler les travaux dans ses biens locatifs à une année ultérieure pour que ces travaux soient déductibles des impôts? C’est le type de questions que se posent actuellement beaucoup d’investisseurs immobiliers. Et la … Lire plus

4 fausses croyances courantes en fiscalité : déficit foncier, SCPI, assurance-vie

L’application du régime micro-foncier aux SCPI, le calcul du déficit foncier et son mode de report, le temps de blocage de l’argent en assurance-vie, et la prise en compte de la CSG déductible sont les 4 erreurs de raisonnement courantes qu’on croise en fiscalité de l’investissement. Et je parle ici d’erreurs de calcul (d’impôts ou … Lire plus

Le déficit foncier, dernier moyen de défiscalisation efficace ?

Les moyens de défiscalisation directs comme les FIP Corse ou les Sofica ne peuvent plus être considérés aujourd’hui comme des moyens de défiscalisation opportuns. Ce qui en faisait des moyens acceptables (et les distinguait des FCPI/FIP classiques), c’est-à-dire des taux de réduction d’impôts de respectivement 50% et 48% quand l’article précédent ou celui spécifique sur … Lire plus

Souhaitez-vous recevoir gratuitement 4 livres électroniques utiles pour la gestion de patrimoine ?

Pour cela, il suffit de souscrire à la Newsletter mensuelle du blog (déjà 8957 abonnés !)