Petite pensée de décembre : quand « moins égal plus » ou pourquoi parfois « moins est mieux »

Le monde d’aujourd’hui nous conduit parfois à penser « toujours plus », le zapping permanent entre les choses est facilité par l’époque (moyens de communication etc…). Et pourtant, en sachant se poser de temps en temps, en osant interrompre les interruptions quand nous sommes au milieu d’une activité plaisante pour se concentrer pleinement sur celle-ci, nous réalisons que parfois « moins est mieux ».

Dans le domaine professionnel, il est facile de remplir sa journée avec de multiples petites tâches juxtaposées (lecture & classement de mails etc…). Nous serions pourtant plus efficaces en faisant ces petites tâches moins souvent et en les regroupant. Il est aussi aisé d’avoir à la fin de la journée touché à beaucoup de tâches de plus grande ampleur, mais en ayant fait au final d’avancée significative sur aucune d’entre elle. Ne serait-il plus profitable de se fixer UNE tâche « un peu ambitieuse » chaque jour ? Une seule suffit, et elle peut être la sous-tâche d’une autre de plus longue haleine à partir du moment où elle est assez ambitieuse ou noble pour que nous soyons fier de l’avoir accompli à la fin de la journée. Essayez et vous verrez…

Dans le domaine personnel, il est logique de se ménager des plages de loisirs. Ne pas en avoir assez nous peinerait fortement. Néanmoins, si on veut en faire trop, se disant qu’on évitera l’ennui, cela peut devenir contre-productif. C’est le fameux principe des lasagnes cher à Tal Ben-Shahar : comme lui, les lasagnes sont un de mes plats préférés. Cependant, si je me mets à en manger midi et soir, ce moment va vite devenir beaucoup moins délectable. La quantité n’est pas sans conséquence sur la qualité.

S’astreindre à l’exercice des gratitudes (s’obliger à exprimer régulièrement plusieurs reconnaissances au sujet de la journée ou semaine écoulée, par ex. « je suis reconnaissant d’avoir joué un match de badminton pendant lequel je n’ai pas vu le temps passer », « je suis reconnaissant d’avoir pris un verre avec tel(le) ami(e) » etc…), dont les psychologues ont prouvé scientifiquement qu’il constituait un profond accélérateur de bonheur, peut être une bonne méthode pour hiérarchiser ses activités. Toutes les activités pratiquées sur notre temps libre ne sont pas équivalentes selon leur nature ou les gens avec qui on les partage. Celles qui reviennent souvent dans l’exercice des gratitudes sont plutôt à privilégier, car ce sont celles qui à la fois nous donnent du plaisir et dans lesquelles nous trouvons du sens. Celles qui ne reviennent jamais sont plutôt à diminuer ou écarter.

Quand « moins égal plus » dans le domaine de la gestion du patrimoine :

Sur votre rapport à l’argent, moins de besoins superflus c’est orienter votre argent vers une utilisation plus utile pour vous, c’est-à-dire plus de liberté et d’indépendance : «Il faut éviter d’entrer dans la course des rats : Travailler plus → Augmenter son salaire → pour acheter plus de choses inutiles » (dépense d’égo, de statut) → « Continuer à courir et Travailler encore plus […] et sacrifier trop de choses essentielles ou ses valeurs personnelles », Construisez et gérez votre patrimoine avec succès, page 38. Votre rapport à l’argent peut donc déterminer si c’est votre carrière qui vous domine ou vous qui dominez votre carrière…

En bourse, concentrer son portefeuille sur ses meilleures idées plutôt que de vouloir posséder TOUTES les valeurs TROP vite est souvent bénéfique : « vous devez alors être convaincu que votre nouvelle idée est réellement meilleure que celles déjà présentes au sein de votre portefeuille. En effet, dans la négative, il vaudrait mieux alors renforcer vos lignes existantes », Investir en bourse : styles gagnants, styles perdants, page 108

Ce billet a été initialement publié sur la page Facebook Les Livres de JulienDelagrandanne et qui étendent des principes évoqués dans mes livres à des domaines allant au-delà de l’investissement. Vous pouvez vous inscrire sur la page pour suivre les prochains articles.

Notez cet article


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *