La curiosité est-elle un vilain défaut ? (petite pensée d’octobre)

La curiosité est-elle une qualité ou un défaut ? Dire que « la curiosité est un vilain défaut » fait partie des « leçons toutes faites » que la sagesse populaire nous fait maintes fois répéter aux enfants. Les anglo-saxons ont même leur proverbe pour cela; celui-ci stipule que « La curiosité tue le chat », qui est l’équivalent de notre curiosite vue comme un vilain défaut

 

Trop souvent, on donne en effet aux enfants des règles qui freinent leur curiosité naturelle : ainsi, on leur dit de savoir rester à leur place, d’éviter les gens qu’ils ne connaissent pas, ou encore de ne pas challenger leurs parents ou leurs professeurs etc.

Alexender Green rapporte une anecdote à ce sujet sur une lamentation de l’astronaute/scientifique Carl Segan regrettant que lorsqu’un enfant demande pourquoi le soleil est rond, on lui réponde souvent « Pourquoi ? Tu voudrais qu’il soit carré ? ». Certes, tous les parents ne savent pas pourquoi le soleil est rond, mais à notre époque, google étant notre ami, il serait facile de trouver la réponse… Le manque de curiosité dès l’enfance donne malheureusement ensuite des adultes fermés d’esprit, qui ne dialoguent qu’avec des gens partageant leur point de vue, issus de leur milieu etc. Le manque de curiosité devient alors un terreau fertile pour les discriminations, stéréotypes, et autres dogmatismes.

curiosité defaut ou qualite

Les personnes non-curieuses tendent en effet à voir le monde de façon manichéenne, en noir et blanc, les choses comme bonnes ou mauvaises. Certes, il arrive que ce soit parfois le cas. Mais il y en a d’autres où les choses ne sont pas aussi contrastées, et c’est alors la curiosité qui permet de les nuancer.

Une curiosité élevée ouvre au contraire de multiples perspectives : elle permet d’augmenter nos connaissances, nos capacités, notre habileté à résoudre des problèmes, et finalement notre intelligence globale. Nos plus grandes découvertes pourraient d’ailleurs venir des moments où nous questionnons l’ordre établi, la sagesse populaire, et surtout nos propres « vieilles croyances »

Quand vous êtes curieux, vous apprenez, vous trouvez de l’énergie dans les découvertes intéressantes que vous faites (et donc parfois de l’intérêt dans des choses toutes simples). Mais être curieux n’a pas pour seul conséquence de rendre votre vie plus intéressante, la curiosité vous rend aussi vous-même plus intéressant.

Vous n’êtes pas convaincu ? Alors essayons de le démontrer : vous connaissez sûrement des centaines de gens ? A priori oui. Parmi ces personnes que vous connaissez, directement (ou indirectement si ce sont des personnages publics), combien en décririez-vous comme « vraiment fascinants » ? Prenez un temps de réflexion…. Je parie qu’il ne vous en reste alors plus qu’une poignée. Maintenant, essayez de trouver un attribut/une qualité commune à TOUTES les personnes composant cette poignée… Vous constaterez que ce trait commun n’est souvent ni l’argent, ni la célébrité, ni le talent, ni l’éducation, ni l’humour… mais plutôt la curiosité ! Elle est donc plutôt qualité que vilain défaut

Les lecteurs habitués de ce blog reconnaîtront que les plus célèbres investisseurs en bourse ont ou avaient cette curiosité naturelle : de Benjamin Graham, à Warren Buffett en passant par Philip Fisher ou Peter Lynch. De même, ceux qui ont trouvé les livres de Steven Levitt passionnants reconnaîtront que c’est sa curiosité qui l’a conduit à l’étude des réactions face aux incitations, et lui a ainsi permis de réaliser l’exploit de rendre la microéconomie amusante.
C’est aussi la curiosité naturelle de Martin Seligman et Tal Ben Shahar qui les ont conduit à étudier scientifiquement s’il était possible d’améliorer la sensation de bonheur ressenti par les gens dans divers domaines. C’est encore la curiosité qui a poussé Stephen Covey à se mettre à l’étude pour identifier les 7 habitudes de ceux qui réussissent tout ce qu’ils entreprennent.
Et c’est même encore une fois la curiosité qui fera que certains d’entre nous aurons envie de s’inspirer des géants…

C’était la 12ème « petite pensée mensuelle ». L’engagement de faire une méditation par mois pendant un an pris en novembre 2013 est désormais tenu. Je verrai si je continue les mois prochains avec les méditations/petites pensées du mois… Ou me contente plutôt désormais des articles habituels dans les autres rubriques du blog.

La curiosité est-elle un vilain défaut ? (petite pensée d’octobre)
Notez cet article


8 thoughts on “La curiosité est-elle un vilain défaut ? (petite pensée d’octobre)

  1. Laetitia

    Vu que j’ai toujours été curieuse (pas dans le sens commère non plus…quoique peut-être un petit peu aussi), j’ai bien aimé la conclusion 😉

    Répondre
  2. Amélie
    Très juste ! Comme disait Ivan Gobry,  » On en a induit, dans une sorte de sagesse populaire à courte vue, que la curiosité est un vilain défaut ; mais la curiosité n’est pas un défaut, pour la première raison qu’elle est toujours positive, et pour la seconde qu’elle est désintéressée  »
    Répondre
  3. Thomas
    La curiosité est parfois un vilain défaut. Elle nous fait découvrir des mauvaises surprises et nous apporte des maux. Cependant, elle nous mène à des issus plus sûrs et à l’évolution de notre vie. Comme disait Alexandra David-Néel « A l’origine de toute connaissance, nous rencontrons la curiosité ! Elle est une condition essentielle du progrès. »
    Répondre
  4. Gilles

    Elles me manquent un peu finalement les petites méditations. Est-il prévu qu’elles reprennent un jour ?

    Répondre
    1. Julien DelagrandanneJulien Delagrandanne Poster auteur

      Bonjour Gilles,
      C’est vrai qu’elles avaient l’avantage d’ouvrir sur d’autres thématiques. A l’inverse, pour être transparent, ma préoccupation est qu’elles noyaient un peu le contenu central du blog (= satisfaisant les lecteurs actuels mais nuisant peut-être à son référencement ?? …qui est le moyen d’ avoir de nouveaux lecteurs…)
      Je réfléchis à les reprendre, mais à un rythme trimestriel plutôt que mensuel, et pense que ce serait une solution adaptée.

      Répondre
  5. GK

    Véridique cette méditation ! Propose-en d’autres s’il te plait. Ça nous aide dans le monde immobilier, mais dans la vie de tous les jours.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *