Le Value Averaging

Ce passage sur le Value Averaging a été ajouté comme mise à jour à la version Kindle de mon livre Investir en bourse : styles gagnants, styles perdants pour illustrer une méthode alternative appelée Value Averaging à associer à l’un des styles gagnants exposés dans le livre, qui peut ajouter une corde à l’arc des investisseurs.Je la partage ici à destination des lecteurs de l’édition papier originale.Avertissement : on ne moyenne pas à la baisse n’importe comment et avec n’importe quel type de titres. Ce passage est avant tout destiné aux lecteurs du livre (sans cette mise à jour), qui ont lu les autres chapitres et bien compris la façon gagnante d’investir. Son application sans connaissance annexe et compréhension des problématiques liées à la bonne façon d’investir en bourse est fortement déconseillée.

[…] Début du Chapitre C.1 Point commun des styles gagnants […] Se laisser de la profondeur […]

Solution n°3 ‘Méthode du Value Averaging’ : utiliser une taille de portefeuille comme cible à chaque échéance.
Une troisième méthode, qui vise également à investir davantage lorsque le prix de l’action baisse et moins quand le prix de l’action monte, est appelé « Value Averaging». Ici, vous calculez des montants prédéterminés pour une valeur totale cible de la ligne du portefeuille dans les mois à venir (l’augmentation de la taille de la cible est la même chaque mois). Ensuite, vous ajustez le montant de votre investissement mensuel pour que le montant total de la ligne dans le portefeuille atteigne cette cible prédéterminée.

Value Averaging appliqué à une ligne de portefeuille

* Le prix de l’action est de 6 €. Votre cible est un montant de 2000 € pour la ligne. Donc, vous devez posséder 2000/6 = 333 actions. Vous en possédez déjà 83(achetées en janvier), donc vous devez en acheter 333-83 = 250 actions supplémentaires en février.
** La remontée du cours de l’action à 9 € fait que votre portefeuille de 333 titres vaut désormais environ 3000 €, ce qui est votre cible pour mars. Vous n’achetez donc pas d’actions supplémentaires en mars.
Comme c’était le cas avec la méthode n°2, vous investissez ici plus quand le prix baisse. La plupart des actions ont été achetées à des prix très bas, maximisant ainsi vos retours quand vient le temps de vendre. Si l’investissement est solide, le prix moyen de revient de la méthode n°3 permettra d’augmenter votre rendement au-delà de celui du Dollar Cost Averaging (Méthode n°2) pour la même période de temps. Son inconvénient est que vous ne savez pas à l’avance combien vous aurez à investir chaque mois. Dans certaines circonstances, comme une hausse soudaine de l’action, la méthode n°3 pourrait même vous obliger à vendre des actions sans en acheter. Dans d’autres circonstances, comme en février dans le tableau ci-dessus, vous avez à investir un montant significativement supérieur à celui qui aurait été nécessaire avec la méthode n°2. Ainsi, vous pourrez faire votre choix entre la méthode # 2 et # 3 sur la base de ces caractéristiques.

[…]

Le Value Averaging
Notez cet article


One thought on “Le Value Averaging

  1. Lausm
    Merci pour cette très claire explication du Value Averaging.
    Je dois avouer qu’ayant découvert tout récemment cette façon de procéder, n’étant pas super à l’aise avec les explications en anglais que j’ai trouvées, je n’avais pas complètement compris le fonctionnement de la chose.
    Mais là, j’ai tout compris!
    Merci encore.
    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.