Investir dans l’énergie renouvelable : un moyen de compenser la baisse des rendements des fonds euros ?

Investir dans l’énergie renouvelable.

On étudiera ici les moyens d’investir dans l’énergie renouvelable via les plateformes de crowdlending et de crowdfunding. Il s’agira donc des investissements en financement participatif à l’exclusion de l’achat entier de parcs éolien et photovoltaïques qui ne sont pas à la portée des particuliers vu les montants à engager.

 

Transcript.

Bonjour à tous les lecteurs du blog Mes investissements ou de mes livres. Alors aujourd’hui, on va voir comment investir dans les énergies renouvelables pour  pour compenser la baisse des rendements des fonds euros et remplacer potentiellement une partie de vos placements en fonds euros d‘assurance-vie en investissements dans les énergies renouvelables.

Quel lien entre investir dans l’énergie renouvelable et les fonds euros ?

Alors tout d’abord, pourquoi ce titre ?

Investir dans les énergies renouvelables pour remplacer les fonds euros ?

J’aurais en effet pu d’une part vous faire une vidéo Comment investir dans les énergies renouvelables ?, et puis d’autre part une vidéo Par quoi remplacer les fonds en euros pour compenser la baisse de leurs rendements ?

Ce n’est pas forcément que j’ai eu la flemme de vous en faire deux. C’est parce que moi, j’ai abouti à effectuer des investissements dans les énergies renouvelables en cherchant sur une partie de mes placements en fonds euros un placement de substitution, pour avoir des rendements plus élevés tout en ayant des choses qui n’étaient pas impliquées au risque boursier.

J’ai mes actions à côté. Je ne veux pas mélanger les choses et faire cette vidéo, faire les deux choses en même temps. Ça vous permet de voir comment j’ai raisonné pour en arriver là et permettra à ceux qui ont un peu moins d’expérience de prendre de mon expérience d’investisseur. C’est toujours bon en investissement de prendre de l’expérience de ceux qui ont un peu plus.

Les plateformes de financement participatif pour investir dans l’énergie renouvelable.

Alors on va parler d’investissement dans les énergies renouvelables, plus sur l’aspect crowdfunding / crowdlending. Je laisse de côté l’investissement sur des gros montants en direct dans des parcs. On est plutôt sur du financement participatif et effectivement, moi j’y suis venu en regardant, face à la baisse des fonds en euros, comment  pouvoir placer mon allocation obligataire, c’est à dire une allocation qui n’est ni placée en immobilier ni placée en bourse.

En gros, une allocation que je veux avec des taux fixes potentiellement garantis. Mais face à la baisse des taux du livret A et des fonds euros, est ce qu’il y avait moyen de faire mieux ?

Tout n’est pas bon à prendre dans le financement participatif en crowdlending.

Alors je n’ai pas sauté tout de suite sur les offres de crowdfunding ou de crowdlending, malgré des taux affichés à parfois à 5,6,7 ou ,8, % de rémunération.

Alors pourquoi en fait ?

Parce qu’en fait, il y a une simple question que je me suis posée et que tout investisseur devrait se poser face à cette proposition.. Et ça, je vois beaucoup d’investisseurs qui ne se la posent pas tout le temps.

Cette question, c’est pourquoi une entreprise saine irait emprunter sur une plateforme de crowdlending à des taux d’intérêt à 5, 6 % ou 7 %, alors qu’elle peut se financer auprès d’une banque traditionnelle normalement autour de 2% avec un crédit traditionnel ?

Normalement, cette simple question doit commencer à vous faire hésiter. Moi j’aime bien Charly Munger en investissement.  Il disait “En investissement, quand vous évitez les erreurs, vous n’avez pas besoin de faire d’exploit. Il suffit de vous contenter d’éviter les erreurs et à la fin, ça fera quelque chose de bien”

Depuis que j’ai arrêté le salariat d’ailleurs, j’ai commencé un peu le golf il n’y a que quelques mois :  je vois très bien qu’au golf, en fait, pour déjà avoir un score correct, je n’ai pas besoin de balancer comme à la télé ou comme ceux qui en font depuis dix ans à 250 mètres à la mise en jeu au driver… Le jour où j’arrive à éviter les erreurs sur tous les endroits du parcours, que je ne rate pas mes coups, que je réussis mes approches, que je putte bien, j’aurais déjà un score tout à fait correct.

Donc il y a un peu de ça. Là mon premier truc, c’était là il faut éviter l’erreur. Le rendement garanti à 5-6%, il n’est peut-être pas si garanti que ça. Donc en fait ?

Pourquoi une entreprise saine irait emprunter à un taux de 5, 6 ou 7% plutôt qu’en souscrivant un crédit auprès d’une banque à 2% ?

Il y a trois réponses possibles à cette question pourquoi une entreprise irait se financer sur une plateforme de crowdfunding à cinq ou six ou quatre % de rendement, alors qu’une entreprise saine peut lever un emprunt bancaire à moins de 2% actuellement.

Alors il y a trois réponses possibles.

  • 1. La première, c’est parce qu’elle n’arrive pas à se financer dans les circuits classiques. Donc là, c’est que c’est une société peu solide. Même pour ce taux d’intérêt élevé, je n’ai pas envie d’y aller. On ne risque pas son principal, on ne risque pas son actif. On ne place pas 1 000 € pour gagner 5% de rendement à la place de 1% si on met les 1 000 € en jeu, typiquement ça, ça ne serait pas éviter les erreurs et c’est un risque que je ne veux pas prendre.
  • 2. Il y a une deuxième raison, c’est pour des raisons de communication. C’est à dire que l’entreprise veut impliquer des citoyens dans son projet. Et donc elle se tourne vers du financement participatif pour dire “J’ai impliqué les citoyens dans mon projet. J’ai fait du financement participatif, je les ai associés”. Elle aurait pu se financer pour moins cher auprès d’une banque classique, mais elle est prête à payer un taux d’intérêt légèrement plus élevé. Et ce taux d’intérêt légèrement plus élevé, il est assimilable à du budget communication en fait. Plutôt que de faire de la publicité, on fait ça et on associe les citoyens, on fait passer nos projets, on fait  la démarche citoyenne et en gros on saura la valoriser en budget communication  derrière. Donc ça c’est intéressant et du coup ça n’exclue pas d’aller investir vers une société ou la réponse à la question pourquoi aller emprunter à 5% si elle peut emprunter à la banque à 2 %? Si c’est pour des raisons de com, ça me va bien. Par contre il y a un problème, c’est comment savoir que c’est que pour une raison de com et que ce n’est pas aussi parce que la société est pas si saine que ça et qu’elle n’a pas accès au financement bancaire dans des conditions optimales. C’est parfois un peu compliqué d’en être certain…
  • 3. Et après il y a une troisième raison. C’est parce que la société a un intérêt financier à payer un taux d’intérêt plus cher et que cet intérêt financier compense le surcoût d’intérêt qu’elle a. Et en fait, c’est ce cas numéro trois qui va particulièrement nous intéresser. Puisqu’en fait, il existe au niveau des énergies renouvelables ce cas numéro trois , notamment sur des projets, par exemple de centrales photovoltaïques.

L’intérêt des projets d’énergie renouvelables à se financier plus cher.

En fait, pour soutenir la filière des énergies renouvelables, la Commission de régulation de l’énergie, qu’on appelle, la CRE effectue des appels d’offres auprès des entreprises du secteur pour développer des projets qui doivent leur proposer un tarif.

Par exemple, je fais mon projet et je veux un tarif garanti sur tel nombre d’années à x euros par mégawattheure. Et ce tarif, en fait, il est bonifié de 3 €, par exemple par mégawattheure, si ces entreprises font appel à du financement participatif.

Donc en fait, là, elles ont un intérêt de payer un taux d’intérêt plus cher. On le comprend, puisqu’elles elles vont pouvoir vendre leur énergie plus chère. En plus, elles ont intérêt de communication en même temps, puisque c’est toujours bien quand on met une centrale en quelque part, d’associer les citoyens potentiellement à proximité à ce projet et qu’ils puissent en tirer un gain, un bénéfice financier.

Votre intérêt induit pour investir dans l’énergie renouvelable.

Donc on est typiquement dans un cas, moi qui m’a intéressé pour placer une partie  de ce qu’avant je plaçais en fonds euros. Puisqu’en fait, on a des porteurs de projets qui ont une raison rationnelle de payer un taux d’intérêt plus élevé que si ils se finançaient auprès de banques classiques, sachant qu’elles le font seulement pour une petite partie de leur financement. Après, elles lèvent le reste de leur dette à un taux bien inférieur auprès d’une banque classique.

Investir dans l’énergie renouvelable à proximité de chez soi.

Mais sur ce petit projet, vous en tant qu’investisseur, vous pouvez investir dedans. Alors, sachant qu’il y a un critère supplémentaire pour qu’elles aient la bonification, c’est que ça doit être des financeurs locaux.

C’est à dire que si le projet est dans un département, il va falloir que les investisseurs dans l’énergie renouvelable qui apportent le financement participatif pour qu’ils aient leur bonus de tarif, ils viennent de ce département ou  des départements limitrophes.

Là où c’est intéressant, c’est que ce critère géographique fonctionne pour la résidence principale, mais aussi pour la résidence secondaire si vous en avez une. De quoi étendre votre zone géographique pour multiplier les projets, il suffira pour cela de fournir au site la taxe d’habitation de votre résidence secondaire.

Un éventuel critère de sélectivité supplémentaire pour investir dans l’énergie renouvelable

Ce qui fait que vous n’avez pas forcément accès à tous les projets de France. Potentiellement, vous pouvez aussi rajouter (Moi, c’est ce que je fais parfois) un critère pour mettre ceinture, bretelles et parapluie de solidité de la société ou en tout cas de réputation de la société, plutôt que de prendre le petit porteur de projet privé, même s’il a 500 salariés.

Vous pouvez par exemple dire moi je prends que EDF Engie, Total Énergie, la CNR leurs équivalents étrangers. Je ne dis certes pas que EDF est la société française la plus solide quand on regarde son bilan, mais je pense que qu’en terme d’image, elle ne va pas risquer de ne pas rembourser quelques petits porteurs pour quelques dizaines ou centaine de milliers d’euros. Pour une société projet d’un investissement photovoltaïque, elle ne prendrait pas ce risque-là en terme de com justement.

3 ou 4 principales plateformes spécialisées pour investir dans l’énergie renouvelable.

Donc en fait, on a à peu près entre trois et quatre plateformes principales de financement participatif qui sont spécialisées justement dans ces financements participatifs d’énergies renouvelables. Je vais vous les mettre ci-dessous.

Vérifiez dans ses caractéristiques que le projet sélectionné bénéficie d’un tarif d’achat garanti (AO CRE, etc.).

Je vous mettrai également s’il y a des possibilités de parrainage. Comme ça, vous gagnerez un petit peu en vous inscrivant.

Jusqu’au 15 mai 2022, vous pouvez bénéficier d’un reversement de 2% du montant que vous investissez via l’offre de parrainage Fonctionnement :

1. Vous vous inscrivez sur https://www.lendosphere.com/ et investissez dans le projet de votre choix avant le 15 mai 2022.

2. Vous m’envoyez votre prénom.nom et l’email avec lequel vous êtes inscrit sur lendosphère via ce formulaire de contact pour que j’informe lendosphere que je vous parraine.

3. Lendosphere vous reverse 2 % du montant investi, dans la limite de 100 € par filleul Vous disposerez ensuite de cette somme comme bon vous semble !

  • Enerfip : Utilisez le code de parrainage JD105PARRAIN. Vous bénéficierez de 15 € à l’ouverture de votre compte + de 1% du montant de vos investissements effectués dans les 6 semaines après ouverture de celui-ci.
  • Lumo : Pas de parrainage actuellement

Les rendements possible avec ce mode d’investissement dans les énergies renouvelables.

On a des rendements qui sont grosso modo avant PFU, aux alentours de 5%.

Donc après PFU on est à 3.5%  ou parfois c’est un peu plus, parfois c’est un peu moins, mais c’est grosso modo ça.

Des durées de blocage de 3 à 5 ans.

Donc on est quand même au-delà de ce qu’on peut avoir en PEL, en livret A, en fonds euros. Il n’y a quand même pas de la dispo 100% du temps. On a plusieurs choses, on a des obligations amortissables in fine, on a de l’investissement en actions avec garantie de rachat. D’ailleurs sur les nouveaux projets créés, c’est souvent ce dernier cas qu’il doit y avoir maintenant. Donc il y a un peu moins de liquidité quand même que sur le fonds en euros ou sur le livret A.

Donc… Par contre on a des échéances à terme avec des taux prévus. Ce n’est pas de l’investissement boursier donc ça diversifie.

Un taux de zéro défaut jusqu’à maintenant, donc un taux de rendement a priori garanti…

Et point intéressant : Alors sur les plateformes de crowdfunding généralistes , que ce soit crowdfunding immobilier, crowdfunding entreprises, etc, on a quand même eu quelques les événements de défaut ces dernières années, même s’ils sont marginaux. Donc on a un taux de défaut qui n’est pas à zéro qui es a 1-2% etc…

Alors que là sur ces plateformes spécialisées pour investir dans l’énergie renouvelable, on a un taux actuellement qui est de zéro défaut, c’est à dire qu’il y a aucun projet ou aucun investisseur qui n’a pas été remboursé de son investissement.

Ce qui est probablement en lien avec le fait qu’il y a un tarif garanti pour les porteurs de projet qui revendent leur énergie renouvelable avec un tarif garanti par l’Etat et donc il n’y a pas de risque vraiment financier dans c’est dans ces projets une fois qu’ils sont constitués.

outils utiles invetsissement(simulation de rendement locatif, optimisation assurance emprunteur, analyse zone d’investissement, comptes à ouvrir, comptable LMNP en ligne, etc.)

 

 

Les livres sur l’investissement immobilier locatif :


Livres de Julien Delagrandanne sur la bourse & l’entrepreneuriat :

 


Livres de Julien Delagrandanne sur la gestion de patrimoine (pour débuter) :

 

4.7/5 - (4 votes)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Souhaitez-vous recevoir gratuitement 4 livres électroniques utiles pour la gestion de patrimoine ?

Pour cela, il suffit de souscrire à la Newsletter mensuelle du blog (déjà 8957 abonnés !)