Retour sur les traces de mon premier investissement immobilier !

Mon 1er investissement immobilier : près de 15 ans après !

 

outils utiles invetsissement(simulation de rendement locatif, optimisation assurance emprunteur, analyse zone d’investissement, comptes à ouvrir, comptable LMNP en ligne, etc.)

 

Les livres de Julien Delagrandanne sur l’investissement immobilier locatif :


Livres de Julien Delagrandanne sur la bourse & l’entrepreneuriat :

 


Livres de Julien Delagrandanne sur la gestion de patrimoine (pour débuter) :

 

2 réflexions au sujet de “Retour sur les traces de mon premier investissement immobilier !”

  1. Bonjour,
    j’ai acheté votre livre en novembre sur l’investissement immobilier locatif intelligent avant sa nouvelle version.
    Très intéressant comme exemple. En espérant que mes calculs soient justes.
    L’exemple montre que malgré un rendement brut au départ de 9 840/200 000=4,92% et un cashflow négatif de plus de 204 euros par mois ce qui est en dehors de ce que vous préconisez dans votre livre au final l’affaire reste rentable. Même avec une revente à 200 000 euros au bout de 15 ans vous auriez un rendement final >6 % et avec une revente à 245 000 un rendement>8%. Cet exemple illustre que même si l’investissement comme vous le dites n’est pas parfait à vos yeux, il reste plus efficace que d’autres placements et surtout plus efficace que de ne rien faire. Cet exemple illustre aussi que la fiscalité dans l’immobilier est importante car sans la réduction Scellier que j’estime d’environ 30 000 euros sur les 15 ans le cashflow serait encore plus négatif environ 369 euros par mois ce qui donnerait pour une revente à 200 000 euros un rendement final 4%. Sans le Scellier l’investissement n’est pas intéressant.

    Merci, votre livre et votre vidéo m’aide bien à comprendre que l’essentiel c’est de ce lancer et que l’on a souvent suffisamment de savoir pour débuter.

    Répondre
    • Bonjour Stephane,
      Oui je suis d’accord avec votre conclusion.

      Le rendement brut était quand même “conceptuellement” en pratique augmenté de la réduction Scellier. On peut en effet le voir comme ça 4.92 + 2.77 = 7.69% les 9 premières années et 4.92+2=6.92% les 6 dernières.

      Mais ce ne sont pas non plus des chiffres astronomique et cela donne qqch de bien au final. Mieux que l’inaction en tout cas.

      Dans le même esprit, j’ai donné un exemple dans ce podcast également où en partant d’un rendement brut de 7.5% on arrive à conserver un rendement net-net très correct (5.7% net-net) et un cash-flow très lègèrement dans le vert avec des charges et fisca hyper limitées.

      PS : en lisant les anciens articles blog et visionnant la chaine youtube, vous aurez la plupart de ce qui a été ajouté en 2nde édition par rapport à la 1ère.

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Souhaitez-vous recevoir gratuitement 4 livres électroniques utiles pour la gestion de patrimoine ?

Pour cela, il suffit de souscrire à la Newsletter mensuelle du blog (déjà 10 412 abonnés !)